::: Bienvenue sur le site web des Presses Universitaires du Gabon ::::::::::::::::::: Appel à propositions d'articles pour les Annales N°20 :::::::::::::::::
 
ACCUEIL
PUBLICATIONS
- Appels à contributions
- Normes éditoriales

- Annales de l'UOB

- Ouvrages disponibles
- Nouveautés

- A paraître

NOUS ECRIRE
COMMANDES
| Mot du Recteur de l'UOB | Statuts | Organes des PUG | E-mail |


Hegel Actuel
De la modernité à la mondialisation
-


Dans nos deux précédents livres, l'approche de la mondialisation se fait par touches successives. Le premier met en garde contre la marginalisation de l'Afrique de l'économie mondiale actuelle après celle, en d'autres temps, de l'histoire mondiale ; d'où la nécessité pour elle de trouver sa place dans le monde que structure la mondialisation de l'économie libérale. Le second pose les prolégomènes à toute philosophie, dont la philosophie africaine, qui veut compter et se faire valoir en tant que telle par ce (gros) temps de mondialisation économique. Le présent livre confronte la doctrine hégélienne de l'Etat au paradigme libéral qui sous-entend la mondialisation économique en cours; son argument est qu'aujourd'hui encore, comme au temps de Hegel, l'Etat a des responsabilités envers ses citoyens. En effet au regard des coûteux plans de sauvetage des banques, la crise financière de 2008 a rappelé le rôle irremplaçable et toujours actuel de l'Etat dans l'économie, même libérale!
La boucle est ainsi bouclée : nous aurons successivement vu l'Afrique, la Philosophie et l'Etat confrontés aux impératifs théoriques et pratiques de la mondialisation économique. A trois titres différents (Africain, philosophe, citoyen), nous aurons, à la lumière et sous le parrainage de Hegel, recherché, trouvé et exposé des positions originales, rationnelle et raisonnables face à la mondialisation économique en cours.
A coup sûr, par certaines de ses inspirations originales, le hégélianisme a encore et toujours beaucoup à nous proposer sans rien nous imposer afin que nous acceptions courageusement, par la pensée et l'action, d'affronter les défis de notre monde soumis au "désordre-organisateur" de la mondialisation économique actuelle, à laquelle on réfère notre "modernité tardive". Sans contste, modernité et mondialisation sont - au plan philosophique - des manifestations du même Esprit dans l'histoire mondaine sienne. abonais reconfigure son rôle en matière
économique.

Gilbert Zué-Nguéma

 


©PUG-UOB2016 infos@pug-uob.org - N° ISSN : 2-912 603-18-8, N° ISBN : 1815-3054